Dans la série: « Comment faire? » : Comment créer un tableau de bord optimal avec self-service BI?

Posté le par Iver van de Zand

pic1J’ai le plaisir de vous présenter le premier volet d’une série d’articles intitulés ‘Comment Faire?’, dans lesquels je vous ferai part des pratiques d’excellence et de mon expérience personnelle des modes de représentation visuelle des données. Le présent article se penche sur la manière de créer des tableaux de bord et des présentations optimum en recourant au self-service BI. Commencez par choisir les composants BI voulus et… en avant!

Les infographies et les storyboards | scénarios animatiques ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Lorsque vous avez terminé d’explorer et d’analyser vos données, c’est le moment de décider du type de représentation visuelle à utiliser pour traduire au mieux le message que vous souhaitez faire passer. Ce point a déjà été évoqué dans un blog antérieur. Vous devez aussi choisir le mode de représentation à appliquer au storyboard, ainsi que la manière de le structurer. Les questions clés sont les suivantes:

  • Quel est le message que je souhaite communiquer? La présentation de ce message dépend de votre public cible (pensez au niveau d’abstraction), de votre perspective (séries chronologiques, GEO) et du déroulé de votre récit.
  • Quelle est la perception que je souhaite générer auprès de mon public? Votre message est-il de type tableau de bord, avec des KPI et tendances régulières, ainsi que le souhait de pouvoir le réutiliser? Souhaitez-vous donner davantage de détail, par exemple sous la forme de pages multiples avec éclairages de synthèse et analyses de détail? À moins que vous ne souhaitiez proposer une infographie contenant des informations et présentations contextuelles? Et quid de l’interactivité de votre message/présentation?

C’est ici que je vous invite à partir à la découverte des pratiques d’excellence dans ce domaine. Dans cette série, nous nous pencherons sur les tableaux de bord basés sur les KPI. Personnellement, j’utilise SAP Lumira, car il s’agit d’un des outils les plus flexibles de présentation de données agiles et un des outils BI self-service interactifs les plus simples actuellement disponibles.

1° Normes Hichert

 

pic2Pour les tableaux de bord basés sur KPI, je recommande de se fonder si possible sur les International Business Communication Standards (IBCS), car ils permettent de communiquer le message de manière rationnelle et efficace. Les IBCS ont recours à des normes mises au point par Rolf Hichert (cf les ‘Hichert Success Rules’). Le recours à tout ou partie de ces normes pour votre design BI générique est certainement rentable, car il contribue à l’adhésion et au respect de vos analyses BI par vos utilisateurs, tout en réduisant les risques d’interprétation erronée.

Les IBCS proposent un large éventail de normes de communication et de conseils quant aux types de graphiques et diagrammes à utiliser et à la manière d’utiliser les sous-titres, axes, codes couleurs, etc. SAP Design Studio et les diagrammes Lumira Graphomate, par exemple, sont `certifiés Hichert’.

2° Pages d’accueil et polices de caractères

 

Le recours à une page d’accueil pour votre présentation ou tableau de bord est une excellente manière d’accueillir votre public, de le guider et de lui expliquer comment naviguer dans votre présentation. Sur cette page d’accueil, vous pouvez créer des catégories d’informations. En cliquant sur une catégorie, l’utilisateur aboutit immédiatement à la bonne section ou page de votre présentation. Utilisez une page d’accueil si:

  • Vous souhaitez dissocier les KPI synthétiques des KPI analytiques. En effet, il est probable que l’utilisateur ne souhaite consulter les informations détaillées d’un KPI que si ce dernier se comporte de manière anormale.
  • Vous souhaitez fournir un éclairage de différents domaines d’information, par exemple si vous avez créé un tableau de bord contenant une page de synthèse des KPI présentant les ‘chiffres de recrutement et d’érosion HR’, les ‘statistiques fournisseurs’ et la ‘création de leads marketing’. Dans un tel cas, peut-être souhaitez-vous fournir de plus amples informations pour chacun de ces domaines dans des pages distinctes. Ici, une page d’accueil renvoie vers les analyses spécifiques à chacun des domaines.

 

Les pages d’accueil peuvent avoir différentes finalités:

  • Elles accueillent l’utilisateur et présentent un texte ou une vidéo détaillant la finalité du storyboard, la manière de l’utiliser et que faire en cas de remarque.
  • Elles font office de fil conducteur dans votre récit. Sur une page d’accueil, rien de plus simple que d’implanter des liens vers d’autres pages ou rubriques.
  • Les pages d’accueil peuvent mener le visiteur vers des informations extérieures (sous la forme d’une URL menant vers n’importe quelle adresse http).
  • Les pages d’accueil peuvent intégrer des filtres de données s’appliquant à toutes les pages et représentations visuelles de votre récit. À titre d’exemple, si un utilisateur ne souhaite consulter vos informations que pour les années 13/14/15, il peut introduire ce choix dans la page d’accueil, plutôt que page par page.

 

3° Indicateurs de performance avec codage couleurs

 

Lorsque je crée un storyboard ayant recours à un codage couleurs pour souligner une tendance ou une performance KPI, j’utilise le formatage conditionnel. Voici comment faire:

  1. Créez un tableau croisé contenant vos données KPI, ainsi que les dimensions et attributs applicables.
  2. Appliquez un formatage conditionnel à vos données via des règles et un codage couleurs.
  3. Convertissez le tableau croisé en diagramme à barres ou à secteurs.
  4. Utilisez la dimension voulue comme filtre pour appliquer le codage couleurs aux barres de KPI.
  5. Choisissez un visuel qui représente le thème de votre analyse et appliquez-le à votre storyboard. Dans la vidéo, j’utilise un verre, dont le degré de remplissage symbolise la performance KPI. Un verre vide indique que la performance KPI est très faible…
  6. Glissez/lâchez votre représentation en couleurs dans votre storyboard.
  7. Désormais, lorsque vous modifiez les filtres ou la plage, le codage couleurs s’ajuste automatiquement.

pic3Complétez votre représentation par des messages textuels succincts (!). Évitez les polices grasses – car elles détournent l’attention du diagramme en lui-même – au profit de polices de caractères ordinaires. Personnellement, j’aime beaucoup Trebuchet, pour son look moderne. Pour la couleur, optez pour le gris foncé plutôt que le noir (à nouveau pour un look plus moderne).

Dans votre tableau de bord synthétique, n’utilisez jamais plus de trois ou quatre couleurs. Les deux premières couleurs symbolisent les sous-performances et les surperformances, la troisième est utilisée comme fond et la quatrième peut éventuellement servir de trame de fond pour votre diagramme. Les commentaires, illustrations et textes sont toujours affichés dans une de ces quatre couleurs.

4° Enrichir la représentation au moyen de baselines

 

Le recours à une baseline peut se révéler très utile pour éclairer une analyse, plus particulièrement lorsque vous souhaitez attirer l’attention sur une donnée ou une évolution. Prenons l’exemple utilisé dans la vidéo: si vous souhaitez indiquer l’évolution dans le temps d’une FCA (précision prévisionnelle exprimée en pour-cent) d’une société, plutôt que de créer un diagramme linéaire simple reprenant les FCA% par mois par an, il est préférable de créer une baseline de comparaison 100% dans le même diagramme avec le delta du FCA% par rapport à cette baseline.

Capture

5° Video et liens de référence

 

Dans la vidéo ci-dessous, on peut voir ces conseils appliqués aux pages d’accueil, polices de caractères, KPI colorés et diagrammes avec baseline. Elle ne contient pas une liste exhaustive de toutes les techniques à utiliser pour créer un storyboard hors du commun, mais elle fournit une première trousse à outils très précieuse. Dans le prochain ‘Comment faire?’, nous vous livrerons d’autres conseils et astuces…

Vous souhaitez de plus amples informations sur les techniques de représentation visuelle? Consultez:

Share on LinkedInShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Dit bericht is ook aanwezig in het Anglais, Néerlandais (Nederlands)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>